«

»

Relâcher d’un balbuzard pêcheur

L’oiseau a été récupéré le 8 avril dernier. Il s’était pris dans un filet de protection d’un bassin de pisciculture dans les Vosges du Nord.

En cours de migration, ce balbuzard avait choisi cet endroit pour se reposer et se restaurer avant de continuer son chemin vers les pays nordiques.

Rapidement acheminé au GORNA, il était dans un état comateux et en hypothermie. Il souffrait également d’une élongation des ligaments de l’aile.

Manipulation lors du déplacement en volière de rééducation

 

Une fois ses esprits retrouvés, l’animal a heureusement accepté la nourriture proposée, à savoir des truites vivantes. Ce comportement est exceptionnel, car beaucoup de balbuzards refusent de se nourrir en captivité.

Lors de sa convalescence, l’oiseau fut rééduqué en grande volière de 35m, ce qui lui permit de récupérer la force et l’endurance nécessaires pour reprendre son voyage.