«

»

Délai respecté pour le faucon émerillon

La faucon émerillon accueilli au mois de novembre a été relâché avec succès le week-end dernier.

Il avait été confié au GORNA après avoir été soigné par le Dr Régis CAVIGNAUX, vétérinaire partenaire, pour fractures des métacarpiens droits.

Près de deux mois de rééducation en volière auront été nécessaires pour qu’il retrouve toute la mobilité de son aile. L’émerillon étant essentiellement ornithophage,  il est indispensable qu’il dispose d’une parfaite condition physique et de vol pour pouvoir capturer ses proies.

L’oiseau va pouvoir, en tant que migrateur partiel, retourner vers sa zone de reproduction, à savoir l’Angleterre, le nord de l’Écosse, la Scandinavie ou l’ouest de la Russie.