«

»

« CHAT-PEAU… LE VÉTO ! »

Le 21 septembre 2013, une femelle de chat forestier (Felis silvestris) de 3,2 kg fut trouvée sur une route lorraine, percutée par un véhicule. Déposée au GORNA par ses découvreurs, ont été constatées une fracture de l’humérus avec esquilles à la patte antérieure droite, une fracture de l’ulna (cubitus) et une du radius, à la patte antérieure gauche.

Nous avons pris la décision de la confier au Dr François MENS, de la clinique vétérinaire du Château Fiat implantée à Haguenau. Comme plusieurs de ses confrères, c’est un fidèle partenaire du GORNA et depuis de nombreuses années, il prodigue bénévolement les soins aux animaux sauvages blessés que nous lui confions. En termes de soins, l’état de cette chatte ne présageait pas d’une sinécure.

Certaines performances méritent d’être saluées, c’en fut une. L’intervention a duré plus de 3h30, de l’anesthésie à la microchirurgie par la pose de plaques chirurgicales orthopédiques (normalement destinées aux humains dans les cliniques « SOS-Main »). Enfin pour finaliser ces prouesses médicales et techniques, l’animal a été équipé d’un collier élisabéthain pour éviter qu’il ne grignote les fils de sutures.

L’opération s’est bien passée, il n’y a pour le moment aucune complication post-opératoire. Actuellement en convalescence au centre de soins, l’animal s’alimente correctement et a été placé en contention restreinte, afin de limiter ses mouvements et donc aider à sa cicatrisation.
Si tout se passe bien, il restera encore une longue période de rééducation avant de pouvoir le réintroduire dans son milieu naturel.

Quant au vétérinaire, fortement éprouvé par cette période de concentration extrême, il n’a eu droit qu’à une brève période de récupération après cette délicate intervention. Et si la chatte ne lui montrera jamais la moindre gratitude, ce qui est dans sa nature, qu’il reçoive au moins celle de toute l’équipe du GORNA, de tous ses membres, et de tous les sympathisants du respect du vivant.