«

»

Un grand MERCI à eux !

Eux, ce sont les maillons importants du centre de soins qui parcourent plusieurs milliers de kilomètres chaque année pour acheminer les animaux sauvages en détresse jusqu’au GORNA … merci et bravo à tous nos correspondants !!

Notre centre prend en charge les animaux blessés dans un secteur géographique très étendu. Afin de répondre efficacement à toutes les sollicitations et d’assurer une prise en charge rapide garantissant un potentiel optimal de relâchés, le centre fait parfois appel à des correspondants.

 

En 2016, 17% des animaux accueillis au centre de soins ont été rapatriés avec l’aide de ces bénévoles.

Un correspondant est une personne bénévole qui s’engage, quand son emploi du temps le permet, à transporter des animaux sauvages en détresse vers le centre de sauvegarde lorsque le découvreur est dans l’incapacité de le faire lui-même.

Le GORNA leur dispense une formation spécifique concernant la législation relative aux espèces protégées, les techniques de manipulation et de contention des animaux pour que le transport se déroule dans les meilleures conditions.

Dès 2017, la mise en place d’une coopération entre les centres de soins de la région Grand-Est, va permettre un maillage d’intervention plus efficace sur ce grand territoire et donc une prise en charge plus rapide des animaux sauvages en détresse. Cette cohésion d’action se fera aussi grâce à la participation active des bénévoles correspondants.

Toute notre reconnaissance à Sarah et Gérard, Jean-Marie, Cécile et Jean-Claude, Sylvie et Gérard, Gilles, Axel, Christine et Frank, Josua, Marcel et tous les autres qui, grâce à leur indéfectible dévouement, contribuent grandement aux très bons résultats du nombre d’animaux réintégrés dans le milieu naturel.

 

Pour plus d’info cliquez ici