↑ Revenir à L’association

Les installations

En juin 2003, le GORNA s’installe dans la maison forestière du Loosthal à Neuwiller les-Saverne, havre de paix isolé dans
le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord.

Sa capacité d’accueil est d’environ 1500 animaux par an provenant de cinq départements: Bas Rhin, Haut Rhin, Moselle, Meurthe et Moselle, Vosges.

Chaque année, plus de la moitié des pensionnaires du centre réintègrent le milieu naturel. Le centre est agréé pour toutes les espèces européennes (oiseaux, mammifères …) ainsi que pour les espèces exotiques sur réquisition des autorités dans le cadre de saisies.

Son terrain d’un hectare accueille des installations de haute qualité pour la réhabilitation de ses hôtes :

La salle de soins : première étape de soins pour animaux dans un état grave et pour juvéniles nécessitant un nourrissage assisté.

Les box d’isolement : seconde étape de soins pour animaux encore affaiblis et jeunes rapaces ou échassiers encore inaptes au vol. Les mammifères peuvent également être élevés dans ce type de structure:

Les volières adaptées aux oiseaux d’eau (avec bassin) et aux passereaux:

centre_soins_animaux_sauvages_faune_alsace_lorraine_oiseaux_mammifères_gorna_Strasbourg_Bas-Rhin_CUS_écureuil_hérisson_Neuwiller_Saverne

Le parc à cygnes:

La volière à chauves-souris : Equipée d’un éclairage ultraviolets pour attirer les insectes pendant la nuit, elle permet de tester l’aptitude à la prédation des chiroptères:

Le box à chat forestier: d’une surface totale de 25 m2, il est constitué de 2 éléments cloisonnables et de deux sas de sécurité pour les soigneurs:

Les structures d’émancipation progressive : ces installations sont spécialement équipées afin de permettre aux orphelins (mammifères et oiseaux) de s’adapter progressivement à leur nouvel environnement une fois relâchés:

Volières de rééducation : De 20 ou 35 mètres de long, elles sont indispensables pour que les oiseaux convalescents récupèrent la totalité de leurs capacités physiques:

Gorna-26 [800x600]

Par arrêté ministériel du 11 septembre 1992, les centres de sauvegarde ne sont pas ouverts au public. Il vous est cependant possible de découvrir notre centre sans interférer sur son fonctionnement en parcourant notre sentier de découverte