Urgence: vous trouvez un animal sauvage en détresse

Vous êtes dans le nord de l’Alsace, l’Eurométropole de Strasbourg ou en Lorraine:

Commencez par téléphoner au :
03 88 01 48 00   (7 jours sur 7)

Vous êtes dans le sud du Bas-Rhin ou dans le Haut-Rhin : cliquez ici

Pour les autres régions: cliquez ici

 

le centre vous conseillera à propos de

Votre sécurité et celle de l’animal
– La manipulation (serres, becs d’échassiers, dents…) et la contention nécessitent des précautions particulières
– Certain réflexes tels que nourrir, abreuver ou réchauffer l’animal sont fortement déconseillés
La nécessité ou non d’intervenir
– Un oisillon ou un jeune mammifère isolé n’est pas forcément abandonné
– Le comportement de certaines espèces laissent supposer, à tort, le besoin d’être secouru
La législation
– La détention de la majorité des espèces sauvages est formellement interdite
– Le transport vers le centre de sauvegarde est règlementé.

En cas de morsure ou de griffure, contactez votre médecin ou la Direction Départementale de la Protection de la Population (ex. D.S.V.).

 

En attendant son acheminement vers le centre de sauvegarde, voici quelques conseils pratiques :

Gardez votre calme, pas de gestes brusques ni des cris.

Manipulez l’animal avec des gants ou enveloppez le d’un vêtement ou d’une couverture.

Méfiez vous des serres (griffes) des rapaces. Si c’est un échassier (héron, cigogne), protégez vous du bec en maintenant sa tête à une main.

Evitez la manipulation de mammifères.

 

CONTENTION:

Placez le dans un carton approprié à sa taille, percez de petits trous d’aération et couvrez le fond avec du journal froissé pour le caler.

Conservez l’animal dans un endroit tempéré et laissez le au calme. Le stress peut s’avérer mortel pour plusieurs espèces.

 

 

PRECAUTIONS VITALES POUR L’ANIMAL:

Ne jamais lui donner des médicaments, à boire ou à manger.

Eviter tous chocs thermiques.

Afin de ne pas aggraver les blessures, ne jamais le placer dans une cage grillagée.

Ces conditions ne doivent être que très temporaires. L’essentiel sera toujours de faire parvenir le plus vite possible l’animal au centre de sauvegarde où il recevra des soins adaptés.

IMPORTANT :

Le transport d’un animal sauvage est illégal sans autorisation. Avant tout transfert, il est obligatoire de prévenir l’ONCFS de votre département ou à défaut, le centre de sauvegarde qui pourra attester de l’urgence de votre déplacement lors d’un éventuel contrôle

Contactez le centre avant tout déplacement au 03 88 01 48 00 – 7 jours sur 7

Projet1

Pour plus de précisions, consultez notre foire aux questions