UNE FRACTURE PAS CHOUETTE…

Il y a quelques jours, le centre de soins a accueilli cette chouette effraie des clochers présentant une fracture du tarso-métatarse droit. Cette fracture, bien visible à la radio car assez déplacée, montrait déjà une légère calcification. Cela veut dire que la fracture ne s’est pas produite le jour de son accueil mais plusieurs jours avant sa découverte et son cheminement au centre. D’expérience, nous savons que les fractures aux pattes ne sont pas faciles à soigner et l’ancienneté de celle-ci n’augure rien de bon.
 
centre_soins_animaux_sauvages_faune_alsace_lorraine_oiseaux_mammifères_gorna_Strasbourg_Bas-Rhin_écureuil_hérisson_Neuwiller_Savernecentre_soins_animaux_sauvages_faune_alsace_lorraine_oiseaux_mammifères_gorna_Strasbourg_Bas-Rhin_écureuil_hérisson_Neuwiller_Saverne
 
Nos soigneurs ne perdent pas espoir et grâce à l’aide de l’un de nos vétérinaires partenaires, une opération et une immobilisation adaptées à cette lésion ont été mises en place. Désormais sous observation, elle s’alimente seule et nos soigneurs regardent régulièrement l’état de la patte afin de surveiller que l’attelle ne provoque pas de gonflement et reste bien en place.
 
centre_soins_animaux_sauvages_faune_alsace_lorraine_oiseaux_mammifères_gorna_Strasbourg_Bas-Rhin_écureuil_hérisson_Neuwiller_Saverne
Une radio de contrôle sera réalisée prochainement afin de s’assurer du succès de l’opération. Cette « Dame Blanche », surnom donné à l’espèce, devra de toute façon prendre son mal en patience. En effet, après avoir retiré cette immobilisation, elle devra se rééduquer doucement. L’étape cruciale pour nos soigneurs sera de vérifier qu’elle puisse se servir de ses pattes pour chasser et dépecer sa nourriture sans problème, condition sine qua non pour permettre son relâcher dans le milieu naturel.
 
centre_soins_animaux_sauvages_faune_alsace_lorraine_oiseaux_mammifères_gorna_Strasbourg_Bas-Rhin_écureuil_hérisson_Neuwiller_Saverne