ANIMAL SAUVAGE EN DÉTRESSE : LES GESTES POUR BIEN FAIRE !

Chaque année, 10 000 animaux sauvages sont recueillis par les 4 Centres de Soins de la Coopération Grand Est.

centre_soins_animaux_sauvages_faune_alsace_lorraine_oiseaux_mammifères_gorna_Strasbourg_Bas-Rhin_écureuil_hérisson_Neuwiller_Saverne

En tant que découvreur, se retrouver face à un animal sauvage en danger peut être très déstabilisant. Voici donc un rappel des gestes à adopter et à proscrire face à la faune sauvage en détresse.

1ère règle : Avant d’entreprendre quoique ce soit, j’appelle le Centre de Soins le plus proche de chez moi.

2ème règle : J’attrape l’animal avec des gants et à l’aide d’une serviette, je le place dans un carton fermé (faites-y des petits trous pour l’aération), puis je le mets au repos en l’installant dans une pièce tempérée sans lumière et sans bruits. Ne le dérangez plus, pour qu’il puisse réellement déstresser !

3ème règle : Je ne lui donne ni à manger, ni à boire. L’urgence est de lui permettre de se reposer et de se réchauffer, il ne mourra pas de faim. En somme, vous offrez le gîte, mais pas le couvert !

4ème règle : Je transporte l’animal jusqu’au Centre après avoir prévenu de mon arrivée. Je le place dans mon coffre, jamais dans l’habitacle, afin de garantir ma sécurité, celle de mes passagers, et celle de l’animal.

Toute la chaîne de soins débute par vous, c’est pourquoi il est primordial que les conseils énoncés précédemment soient connus et respectés afin de garantir la plus grande chance de survie à l’animal qui sera pris en charge par le Centre.

centre_soins_animaux_sauvages_faune_alsace_lorraine_oiseaux_mammifères_gorna_Strasbourg_Bas-Rhin_écureuil_hérisson_Neuwiller_Saverne