PAS UNE, MAIS DEUX !!!

Il y a maintenant quelques semaines, le centre accueillait une sérotine commune. Arrivée au centre à cause d’un choc indéterminé, cette chauve-souris a surpris toute l’équipe en donnant naissance à un bébé lors de sa convalescence au centre. Inquiète quant à son bien-être, notre équipe de soigneurs a décidé de les isoler afin que la jeune maman puisse allaiter et élever sa progéniture, encore accrochée à elle, loin de l’effervescence de l’infirmerie. En plus de nourriture et de soins adaptés, nous laissons à présent notre place au temps afin de pouvoir relâcher les deux individus simultanément, ce qui devrait arriver très prochainement tant le petit a grandi !

centre_soins_animaux_sauvages_faune_alsace_lorraine_oiseaux_mammifères_gorna_Strasbourg_Bas-Rhin_écureuil_hérisson_Neuwiller_Savernecentre_soins_animaux_sauvages_faune_alsace_lorraine_oiseaux_mammifères_gorna_Strasbourg_Bas-Rhin_écureuil_hérisson_Neuwiller_Saverne

À noter que l’accouplement des chauves-souris est un processus plutôt particulier. Effectivement, ces dernières s’accouplent dès le mois d’octobre, or, elles commencent à hiberner quelques semaines seulement après, ce qui rend donc une grossesse impossible. Mais la nature est bien faite ! En effet, la chauve-souris s’accouple en automne, mais la fécondation n’aura lieu qu’au printemps. Ainsi, la femelle gardera la semence du mâle bien au chaud pendant l’hiver et sa gestation ne débutera qu’après son hibernation. De là, les femelles donneront naissance à leurs petits au début de l’été.

Profitons de cet événement inédit afin de rappeler que les chauves-souris sont nos amies ! Effectivement, elles produisent du guano grâce à leurs déjections qui favorise la pousse des plantes de nos jardins, en plus du fait, qu’en été, elles nous débarrassent des moustiques ; envahissants pour nous, mais appétissants pour elles.

Voici le petit, près de 7 semaines après sa naissance au centre.