UN RONGEUR MASQUÉ…

Et non, le raton-laveur n’est pas le seul mammifère à arborer un joli masque noir sur le visage. C’est également le cas du lérot, une espèce bien de chez nous ! Petit rongeur arboricole, celui-ci est difficilement observable, et pour cause : il ne sort qu’à la nuit tombée, en quête de nourriture. Au menu ? Fruits, insectes, limaces et autres invertébrés.
 
Et pourtant, le 11 juillet dernier, une habitante de Bischeim tombe sur l’un d’entre eux : un jeune de l’année, légèrement blessé à la patte avant gauche et étendu sur le sol. Sans chaleur ni lait maternel, ce n’était plus qu’une question d’heures pour ce bébé. Après avoir contacté le GORNA, la découvreuse le met rapidement au chaud sous les conseils de nos soigneurs, puis celui-ci est rapatrié au centre de soins. À son arrivée, il ne pesait que 12 g… à peine plus lourd qu’une noix ! Sa blessure est soignée et, durant les jours qui suivent, l’équipe le biberonne régulièrement jusqu’à ce qu’il commence à manger seul.
 
centre_soins_animaux_sauvages_faune_alsace_lorraine_oiseaux_mammifères_gorna_Strasbourg_Bas-Rhin_écureuil_hérisson_Neuwiller_Savernecentre_soins_animaux_sauvages_faune_alsace_lorraine_oiseaux_mammifères_gorna_Strasbourg_Bas-Rhin_écureuil_hérisson_Neuwiller_Saverne
 
Après plusieurs semaines, ce dernier a bien grandi : il pèse désormais 52 g et est enfin prêt à retourner à la vie sauvage ! C’est donc début août qu’il a pu être placé dans un « taquet » (une sorte de petite maison) qui lui servira de refuge et dont la trappe restera ouverte afin qu’il puisse explorer son nouvel environnement. Spécialement conçu par notre équipe, ce taquet pour lérots a été installé au sanctuaire-verger de Neuwiller-lès-Saverne. Ce lieu, riche de nombreux arbres fruitiers, a été gracieusement mis à disposition par la commune pour les besoins du centre de soins. Chevêches, lièvres, hérissons et lérots sont ravis, et nous aussi 😁.