«

»

Hiver clément = Collisions limitées

En période de fort gel ou de couverture neigeuse prolongée, les rapaces se rapprochent davantage des routes, seul espace dégagé, dans l’espoir de trouver une proie écrasée. Ce comportement à risque engendre l’accueil d’un plus grand nombre de victimes de collisions avec des véhicules qu’à la belle saison. Par ailleurs, si la période de froid perdure, nous traitons également de nombreux oiseaux en état de faiblesse très avancé par manque d’alimentation.

Toutefois, les conditions climatiques exceptionnellement clémentes de ces derniers mois semble fortement épargner les oiseaux, et notamment les rapaces, puisqu’on enregistre un très fort recul de ces types d’accueils depuis cet automne. Tendance qui devra toutefois se confirmer dans les semaines à venir…

Les oiseaux semblent moins souffrir de l’hiver cette année